Txojkevhlubhauvnpausuav

Txojkevhlubhauvnpausuav

Txoj kev hlub Nyob nrog koj tus npau ntubYuav nyob koj nyob tiag tiagLi no thiaj tau pw nthi hauv koj xub ntiag...

mloog nkauj music

Mloog nkauj dedication nias cov title nyob saum toj

    Le laos teb chaws nplog

    Partagez
    avatar
    nkaujnoogyajyuam

    Posts : 2139
    Join date : 01/03/2011

    Le laos teb chaws nplog

    Message par nkaujnoogyajyuam le Mar Avr 16, 2013 1:54 pm




    avatar
    nkaujnoogyajyuam

    Posts : 2139
    Join date : 01/03/2011

    Hmoob nyob thoob ntiaj teb

    Message par nkaujnoogyajyuam le Mar Mai 21, 2013 10:21 am


    http://hmongstudies.com/TYangHSJ4.pdf nyob teb chaws germani (allemagne)

    http://aubignynewbuzz.hautetfort.com/media/00/00/2495574499.pdf

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Hmong

    http://www.hmongmeka.com/kev_saib_tes.html

    http://www.haivhmoobradio.com/

    http://www.unpo.org/article/15913
    Yesterday, hundreds of people participated in the first Hmong American Day, held in St. Paul, MN, to commemorate the thousands of Hmong who fled Laos for the United States.

    Below is an article published by Twin Cities Daily Planet:

    More than 400 people gathered on May 12 for the first annual Hmong-American Day celebration in St. Paul. Among those in attendance: community leaders, politicians, distinguished guests, and veterans, as well as families and children. The celebration was hosted by Lao Family Community after the State of Minnesota officially proclaimed May 14 as Hmong American Day. The date was chosen because May 14, 1975 was the day that General Vang Pao fled Laos and made the United States—and Minnesota—the home to hundreds of thousands of Hmong.

    Those in attendance enjoyed the opportunity to listen to Hmong instrumental music, partake in family cultural activities, listen to stories of Hmong history, and nibble on Hmong cuisine.

    The celebration featured not only a family friendly program, but also encouraged kids to get to know their histories with cultural activities such as paj ntaub (Hmong traditional needlework) and rhia yaas (Hmong rubberband jump rope). The event also featured multimedia experiences with one corridor featuring an exhibit of never-before-seen photos of Hmong soliders as well as a darkroom dedicated to a slideshow of rare photos from General Vang Pao’s personal collection. The First Annual Hmong American Day also partnered with over 25 Hmong and non-Hmong organizations in efforts to support and raise awareness of the day and provided evening entertainment by having the Center for Hmong Arts and Talent (CHAT) host one of their popular open mic nights.

    May Kao Hang, President and CEO of the Amherst H. Wilder Foundation, who gave the keynote address, stated that the Hmong community have gone a long way to secure their futures: “One of the strengths of the Hmong community is the ability to unite over time, “ Hang stated. “Every problem has a solution and we all value that we all have something to contribute.”

    “We must ask we can we do in order to help our futures,” said Kevin Vang, President of the Hmong 18 Clan Council. “We have the power to change this. The U.S. is our country, our homeland now and we must share in the civil responsibility. We must invest in our education to provide for the future of this country.”

    Congressman Keith Ellison addressed the growing commitment that the Hmong have for their future via their pasts and the present: “[At this event] Hmong children are learning about Hmong history. Older people are remembering the good and bad times. We can't allow our kids to forget who they are,” he acknowledged in a speech, “but you should know that those of us who aren't Hmong have great respect for the Hmong community. I'm not saying there aren't challenges but [the Hmong] are offering their leadership all over Minnesota. They inspire the Hmong community. This is a day for celebration and remembrance. This is a day to be inspired and educated. I'm looking for the first Hmong president of the U.S. It can happen, but it will have to come from the histories. Now is the time to tell your stories!”

    Echoed St Paul City Councilmember Melvin Carter III: “History books often skip over the experiences of non-Europeans. Every time a child knows their past a little better, they become better. Our—and I say ‘our’ because I consider myself a part of it—future is in our hands. I'm excited to have been a part of the story with you and writing the rest of it with you.”


    Dernière édition par nkaujnoogyajyuam le Mar Mai 21, 2013 11:11 am, édité 1 fois
    avatar
    nkaujnoogyajyuam

    Posts : 2139
    Join date : 01/03/2011

    Re: Le laos teb chaws nplog

    Message par nkaujnoogyajyuam le Mar Mai 21, 2013 10:24 am



    http://www.jefflindsay.com/Hmong_tragedy.html mus saib hmoob cov culture keeb kwm kev cai

    http://en.wikipedia.org/wiki/Hmong_American mus hauv no mus nyeem ntawv txog cov hmong nyob rau usa

    http://www.migrationinformation.org/usfocus/display.cfm?ID=281 mus nyeem hmoob tawg rog

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/12/12/01016-20111212ARTFIG00446-un-colonel-se-suicide-par-solidarite-avec-les-hmongs.php
    Un «acte de guerre»

    Le sort des Hmongs, il en fera une cause. Car depuis que le Laos est devenu communiste après le coup d'état de décembre 1975, ces derniers sont considérés comme des traîtres. Aujourd'hui, soixante ans après la fin de la guerre, ils sont toujours traqués et affamés dans les montagnes laotiennes par le régime communiste en place.
    Pendant des années, Robert Jambon tenta d'avertir les plus hautes autorités de l'État de ce qu'il appelait «un génocide». En vain. Puis il y a eu en 2009 le coup de grâce, lorsque 4700 réfugiés Hmongs en Thaïlande ont été expulsés et rapatriés au Laos, qu'ils avaient fui trente ans auparavant. Si l'événement avait suscité une vague internationale de protestations à l'époque, le colonel n'acceptera jamais l'inaction qui s'en est suivi.
    Découragé un temps, de son propre aveu, le colonel Jambon, commandeur de la Légion d'honneur, a finalement décidé qu'il allait subir le même sort que ses «frères d'armes» tombés 60 ans plus tôt sur les champs de bataille. C'est ainsi qu'il a justifié sa décision d'en finir, à 86 ans, non par «une fuite honteuse» mais par un «acte de guerre».


    Dernière édition par nkaujnoogyajyuam le Mar Mai 21, 2013 11:12 am, édité 1 fois
    avatar
    nkaujnoogyajyuam

    Posts : 2139
    Join date : 01/03/2011

    Re: Le laos teb chaws nplog

    Message par nkaujnoogyajyuam le Mar Mai 21, 2013 10:35 am





    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/07/11/97001-20120711FILWWW00313-visite-historique-de-clinton-au-laos.php

    Visite historique de Clinton au Laos
    HOME ACTUALITE FLASH ACTU
    Par AFP Publié le 11/07/2012 à 11:31

    PUBLICITÉ

    Bons plans Guess
    Spécial sacs à main
    Voir la collection1/5
    Hillary Clinton s'est rendue aujourd'hui à Vientiane, pour le premier déplacement d'un secrétaire d'Etat américain au Laos en 57 ans, une visite axée sur l'héritage de la guerre du Vietnam et un projet de barrage controversé sur le fleuve Mékong.

    Washington veut "renforcer et approfondir" ses relations avec le petit pays communiste, a commenté Clinton après la visite d'un centre médical financé par les Etats-Unis pour les victimes d'explosions, un "rappel douloureux de l'héritage" de l'Histoire. "Ici au Laos, le passé est toujours avec vous", a-t-elle ajouté.

    Le Laos est le pays du monde qui a reçu le plus de bombes par habitant, lorsque la guerre du Vietnam s'est étendue sur son territoire entre 1964 et 1973. Et les bombes non explosées qui parsèment son territoire font toujours des victimes.

    La secrétaire d'Etat a rencontré le Premier ministre Thongsing Thammavong. Les deux pays se sont "mis d'accord pour améliorer et faciliter" la recherche des dépouilles de soldats américains disparus au combat et faire face au "défi" des munitions non explosées, selon une déclaration commune.

    Clinton est la deuxième secrétaire d'Etat américaine à se rendre au Laos après John Foster Dulles, qui y a passé une journée en 1955 dans ce qui était alors un royaume. Elle ne restera que quelques heures.

    Les relations entre Vientiane et Washington, jamais rompues, ont été longtemps tendues, notamment en raison du soutien américain à la minorité ethnique des Hmongs qui avaient combattu aux côtés des forces américaines contre les communistes aujourd'hui au pouvoir.


    Dernière édition par nkaujnoogyajyuam le Mar Mai 21, 2013 11:13 am, édité 1 fois
    avatar
    nkaujnoogyajyuam

    Posts : 2139
    Join date : 01/03/2011

    Re: Le laos teb chaws nplog

    Message par nkaujnoogyajyuam le Mar Mai 21, 2013 10:54 am



    http://www.lefigaro.fr/medias/2012/03/14/af8d4f90-6dab-11e1-86f8-66f927725a81-493x328.jpg
    Le réalisateur et écrivain s'est éteint mercredi à l'hôpital militaire Percy de Clamart.


    PUBLICITÉ

    Bons Plans GPS
    Sélection de GPS à prix exclusifs
    J'en profite1/5
    L'écrivain et cinéaste Pierre Schoendoerffer est mort cette nuit, à 6 heures du matin, à l'âge de 83 ans, entouré de ses proches, à l'hôpital militaire Percy, de Clamart où il avait été transféré il y a quelques jours après une intervention chirurgicale.
    Né à Chamalières (Puy de Dôme), il s'était engagé à 17 ans comme mousse sur un chalutier suédois avant de rejoindre le corps expéditionnaire français en Indochine comme caméraman aux armées au sein du prestigieux 1er régiment de chasseurs parachutistes. Fait prisonnier à la bataille de Diên Biên Phu, le 7 mai 1954, il est libéré après trois mois de détention dans un camp vietminh. En 1956, il réalise son premier film en Afghanistan, La Passe du diable, d'après un scénario de Joseph Kessel. En 1963, il publie son premier roman, La 317ème section, inspiré de cette expérience indochinoise qui hantera toute son œuvre. Deux ans plus tard, il en réalise l'adaptation au cinéma avec Bruno Cremer et Jacques Perrin - prix du scénario au Festival de Cannes. Jusqu'au début des années 2000, il poursuivra en parallèle une carrière d'écrivain et de cinéaste moultes fois récompensée. En 1968, il obtient l'oscar du meilleur documentaire avec La Section Anderson, récit d'une unité de combat américaine durant la guerre du Vietnam. Son roman L'Adieu au Roi, publié aux éditions Grasset à qui il restera fidèle toute sa vie, obtient le Prix Interallié, dont il rejoindra le jury quelques années plus tard - le réalisateur américain John Milius le portera à l'écran avec Sean Connery après s'en être inspiré pour écrire le scénario d'Apocapyse Now. Le Crabe-Tambour, lui, est honoré par le Grand Prix de l'académie française et glanera trois césars pour son adaptation sur grand écran. En 1992, il réalise son film le plus ambitieux, Diên Biên Phu, tourné au Vietnam. Amis des écrivains et journalistes Joseph Kessel, Lucien Bodard et Jean Lartéguy, grand lecteur de littérature maritime et des œuvres de Kipling, Malraux, Loti - qu'il adapta deux fois au cinéma -, il faillit porter à l'écran dans les années 90 le roman de Joseph Conrad, Typhon.
    Marié à l'ancienne journaliste de France-Soir, Pat Chauvel, qu'il avait rencontrée lors d'un reportage au Maroc en 1955, il était père de trois enfants dont le réalisateur Frédéric Schoendoerffer (Scènes de crime, Agents secrets, Switch) et l'oncle du grand photographe de guerre Patrick Chauvel. Il avait été élu en 1988 à l'Académie des Beaux-Arts et appartenait à l'Académie des écrivains de marine. Pour tous, il restera l'écrivain d'aventure par excellence et le cinéaste ayant décrit avec le plus de justesse les souffrances, les mélancolies et les tragédies de l'armée française de la deuxième moitié du XXe siècle.


    Dernière édition par nkaujnoogyajyuam le Mar Mai 21, 2013 11:14 am, édité 2 fois
    avatar
    nkaujnoogyajyuam

    Posts : 2139
    Join date : 01/03/2011

    Re: Le laos teb chaws nplog

    Message par nkaujnoogyajyuam le Mar Mai 21, 2013 10:57 am


    Selon un premier bilan, près de 100 habitants, dont 20 enfants, ont été tués par une violente tornade dans la banlieue d’Oklahoma City. Les rafales ont dépassé les 300 kilomètres / heure.



    Crédits photo: Brett Deering / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
    Une largeur exceptionnelle
    " Les images aériennes montrent une largeur de la tornade de 1 à 1,5 kilomètres avec une zone de débris de 3 kilomètres, explique Jérôme Cerisier, prévisionniste pour La Chaîne MétéoMétéo Consult. C'est exceptionnel ! En moyenne les largeurs des tornades ne sont que de 100 à 200 mètres, ce sont des phénomènes très localisés." Le spécialiste de la météo estime que la tornade a dû rencontrer des conditions idéales tout au long de sa formation: flux d'air à tous les niveaux, température élevée au sol, etc.

    Une région à tornades

    La tornade meutrière, classée en catégorie 4 voire 5 sur l'échelle améliorée de Fujita, a été hébergée par la Tornado Alley. Cette zone qui s'étend sur plusieurs états voit la naissance de nombreuses tornades en raison de la rencontre entre l'air froid descendu des montagnes rocheuses et l'air doux en provenance du golfe du Mexique. Ensuite, il faut un cumulo-nimbus, le seul nuage assez puissant pour concentrer l'énergie née de ces deux masses d'air. Le tourbillon de la tornade s'étire ensuite du nuage jusqu'au sol. « Il faut ce type de nuage pour concentrer l'énergie nécessaire à la formation d’une tornade mais un cumulo-nimbus ne signifie pas l’arrivée systématique d’un tel phénomène », nuance Jérôme Cerisier, prévisionniste pour La Chaîne MétéoMétéo Consult. La Tornado Alley a hébergé 80 tornades ces trois derniers jours mais la puissante tornade d'Oklahoma cumule deux facteurs aggravants: elle traverse une zone urbaine à une période d'intense activité humaine. "La Tornado Alley n'est pas un cas isolé, précise Jérôme Cerisier. Des tornades d'intensité similaire se forment également au Bangladesh avec la rencontre de l'air froid venu du Tibet et de l'air doux en provenance du Golfe du Bengale. Des tornades se forment aussi en Europe mais elles sont de moindre intensité."

    De la micro-prévision

    La prévision des tornades est un phénomène encore très surprenant pour les spécialistes de la météo qui peuvent cibler une zone où tous les paramètres d’instabilité sont réunis mais sans pouvoir prévoir à l’avance sa localisation précise. Ce lundi, les services américains ont lancé une alerte 16 minutes avant l’arrivée du phénomène, sachant que le délai habituel est de dix minutes. « Nous pouvons la repérer une fois que la cellule orageuse est formée puis suivre son déplacement en fonction des flux à différentes altitudes », explique Jérôme Cerisier. Alors que les autorités américaines s'apprêtaient à sécuriser de nouvelles localités, la tornade s'est brusquement arrêtée une vingtaine de minutes après son déclenchement. « En moins de deux minutes, elle s'est totalement dissipée, relève le prévisionniste de La Chaîne Météo-Météo Consult. Elle avait simplement utilisé toute son énergie. »

    Nouvelle alerte pour ce mardi

    Cette tornade meurtrière s’inscrit dans une série de 80 phénomènes depuis trois jours. Elle pourrait être suivie de nouveaux phénomènes ce mardi après-midi. « Nous surveillons une zone un peu plus à l’est de l’Oklahoma, du Texas au Missouri, explique le spécialiste météo. Mais il faut avant tout rappeler que la surveillance de ces phénomènes se fait en live. La localisation précise de ces phénomènes est actuellement impossible à prévoir. » La pire tornade de l'histoire américaine reste la Tri-State tornado en 1925, qui avait duré 3 heures et tué près de 700 personnes.
    nqa hauv Figaro los

    Contenu sponsorisé

    Re: Le laos teb chaws nplog

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam Nov 18, 2017 7:48 pm